L’affaire du fantôme de l’église de Faremoutiers

A quelques kilomètres à l’ouest de la ville de Coulommiers, situé sur le plateau non loin de la vallée du Grand Morin, au confluent de l’Aubetin, Faremoutiers passe pour être le cœur de la Brie.

Le nom de Faremoutiers vient de moustier qui veut dire monastère et de Fare, aristocrate qui a fondé l’abbaye de la commune au VII ème siècle. Juste à côté se dresse l’église de Faremoutiers qui, elle, date du XII ème siècle.

C’est dans ce beau village que les journalistes du the Daily Morin ont résolu cette première affaire.

Dès le début de cette difficile enquête, Jean-Pierre Pascal qui me fait l’honneur de répondre à mes questions, donne le ton : « Rédacteur en chef du Daily Morin ? C’est aussi assumer ses responsabilités envers une population terrorisée depuis tant d’années. Il faut savoir être rassurant, j’ajouterai, protecteur. Faremoutiers vit un enfer. Les femmes n’osent plus sortir le soir. J’écoute la souffrance des gens. Vais-je résoudre l’énigme du fantôme de l’église de Faremoutiers ?

Je suis déjà fier d’accomplir mon devoir en redonnant de l’assurance, de l’espoir, de la dignité à cette jeune femme apeurée rencontrée lors de mon enquête rigoureuse, implacable. »

EnglishFrench